• #15 oeuvre centenaire ou plus

    #15 oeuvre centenaire et plus

     

    KAFKA, Franz. La Métamorphose. 1915.
    Présente édition : GF Flammarion (Étonnants classiques)

     

    Bouh, que j'ai du retard dans le Challenge 100 livres ! Cela fait bientôt quatre mois que j'ai commencé et je n'en suis qu'au 15e livre (qui rentrent dans le cadre du challenge j'entends par là) ! J'essaye de rattraper tout ça même si ce n'est pas facile ! Le livre que j'ai lu lundi est La Métamorphose de Franz Kafka, l'occasion de découvrir ce grand classique de la littérature du XXe siècle.

     

    #15 oeuvre centenaire et plus

     

    Gregor Samsa se réveille un matin dans son lit avec une carapace et deux rangées de pattes qui gigotent. Il se lèvre, parle, mais la transformation continue jusqu'à être totale. Imaginez donc la réaction de ses parents et de sa sœur à la vue de cette "vermine" ! D'autant plus que Gregor était le seul à aller travailler pour faire vivre son foyer, de quoi mettre tous les Samsa dans la pétrin ! Franchement, est-ce qu'une histoire pareille peut bien se terminer ?

     

    La Métamorphose est une nouvelle (j'ai peut-être un peu triché sur la longueur du texte dans mon défi lecture...). L'histoire est en partie autobiographique car, même si Franz Kafka n'a pas été métamorphosé en rampant repoussant, il avait de très mauvaises relations avec sa famille, et notamment avec son père. Cela expliquerait pourquoi Gregor est autant rejeté par les siens (enfin dans le récit c'est surtout expliqué par son changement d'apparence) !

     

    #15 oeuvre centenaire ou plus

     

    Franz Kafka est originaire de Prague, dans l'anciennement Autriche-Hongrie et actuelle République Tchèque. Il est juif et il a rédigé toutes ses œuvres en allemand. Toute sa vie a été consacrée à la littérature et il n'a jamais considéré son travail dans les assurances comme autre chose qu'un gagne-pain. Même la Première Guerre mondiale ne le retient pas d'écrire, guerre pour laquelle il a une profonde aversion. Beaucoup de ses écrits ont été publiés post-mortem (à l'encontre de ses dernière volontés d'ailleurs).

     

    Rien de véritablement cauchemardesque pour notre génération habituées aux scènes d'horreur à la télévision ou même dans les livres pour les lecteurs (les Chairs de Poule sont un souvenir bien plus terrifiant). Et pourtant, il y a de l'angoisse quand même. Celle d'un homme qui ne comprend pas, celle d'une famille démunie. La métamorphose en question est bien développées, progressive et pourtant bien brutale. La fin n'est pas une chute très surprenante (mais ce n'était pas le but). Je suis contente d'avoir enfin lu ce grand classique !

    « #14 Que j'ai honte de ne pas avoir lu avant#16 Roman jeunesse »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :